Sunday, 19 June 2016

UNE JOURNEE DE RETRAITE PAS COMME LES AUTRES

RetraiteRien n’est plus agréable que de pouvoir rejoindre plusieurs objectifs en une seule occasion. C’est le moins qu’on puisse dire de ce que nous avons vécu aujourd'hui, le 18 Juin, 2016. Les jeunes Cayens et Cayennes du Havre St Pierre qui se préparent à vivre le sacrement de la confirmation sont venus passer une journée de retraite à la communauté Innue d’Ekuanitshit (Mingan).
En compagnie des leurs parents, de leurs catéchètes et de leur curé, ces jeunes de la paroisse du Havre Saint-Pierre sont venus terminer leur préparation pour le sacrement de la confirmation. Ce groupe d’une trentaine de Cayens est arrivé à la paroisse Saint-Georges d’Ekuanitshit vers 9h30 du matin.

La journée a commencé par une présentation du missionnaire Oblat de Marie Immaculée, chargé de la paroisse d’Ekuanitshit et la présentation desDSC_0100 symboles et des œuvres d’arts de cette église-musée d’Ekuanitshit. Les présentations étaient suivies par les enseignements et la dernière préparation pour la célébration de cet événement important de leur vie. Cela terminé, nous sommes allés à la Maison de la Culture pour la deuxième partie de la journée. 
Arrivé à la Maison de la Culture, nous étions reçus au Shuaputuan où le chef de la communauté d’Ekuanitshit, chef Jean Charles Pietacho s’est adressé aux jeunes. Et dans sa manière simple et subtile, M. Jean Charles Pietacho a initié son audience à l’histoire de son peuple, à la culture et aux coutumes innues, leur combat et leur place dans l’histoire du Canada.
Retraite 3Et suite à cette intervention du chef, nous sommes entrés à l’intérieur même de la Maison de la Culture où, grâce à Mme Rita Mestokosho et son équipe des jeunes filles, nous avons pu participer à une prière inspirée de la spiritualité autochtone.  Pour clôturer cette deuxième partie de notre journée, nous avons pris un temps pour jeter un regard rapide au musée innu de la Maison de la Culture. Et comme on ne peut pas passer dans une famille innue sans recevoir l’hospitalité de ce peuple au cœur d’or, un goûter à la banique nous a été servi pour terminer cette deuxième partie de la journée.
De retour à l’église, nous avons procédé au sacrement de la réconciliation qui a enfin mis un terme à notre journée. Retraite 2

No comments:

Post a Comment