Wednesday, 8 June 2016

Pocahontas: La Princesse Indienne ou La Belle Sauvage?

Pocahontas.htmL’une des légendes la plus connue sur les amérindiens est celle de Pocahontas. Pocahontas est un personnage énigmatique qui a fait bouger le monde du septième art et qui étais, pour longtemps, présenté comme une figure emblématique des femmes autochtones. Elle est l’un des personnages légendaires le plus connu mais aussi le plus contesté de l’histoire de la rencontre entre les anglais et le peuple autochtone.
Pour certains, elle représente la beauté autochtone, d’où vient le nom La Princess indienne. Alors que pour certains autres, elle est une figure de la réussite coloniale. Pour ces derniers, elle a servi à démontrer la possibilité d’un investissement anglais auprès des sauvages (des premières nations), d’où dérive le nom « La Belle Sauvage ».
POcahontas 4Pourtant, pour le commun des mortels, elle est une fierté autochtone. Beaucoup des jeunes autochtones, en fait, voient en elle une idole. Avec sa capacité d’aventures comme Le Disney World nous la présente dans le dessin animé portant son nom « Pocahontas I et II », on a réussi à convaincre beaucoup des jeunes gens qu’il faut pratiquement être Pocahontas pour être une autochtone réussite. Ce film, avec beaucoup d’autres de son genre, ont fini par créer un mauvais stéréotype des Princess indiennes.
Aujourd'hui, par contre, beaucoup des femmes autochtones pensent, justement et heureusement, qu’il
faut revoir l’histoire de Pocahontas. Elles Avatarpensent que la légende qui la veux une vedette autochtone est dérogatoire. D’après ces dernières, Pocahontas de Disney World est l’invention Hollywoodienne d’une Princess autochtone et ne corresponde donc pas vraiment, ni à une vraie histoire de cette fille Algonquine, Matoaka, ni à une vraie réalité autochtone.
Ces derniers l’ont démontré à travers une série Documentaire nommée La Princess et qui a débuté Mardi le 7 Juin, 2016 sur la chaîne de télévision autochtone, l’APTN. A travers l’intervention brillante de plusieurs femmes autochtones de grande envergure, la série a démenti la légende de Pocahontas Hollywoodienne.
Pocahontas 3Malheureusement, la série est encore en anglais mais nous allons, d’ici quelques jours, vous présenter leurs lignes d’argument. Entre-temps, il sera intéressant de revoir le film Pocahontas I et II ou encore le film de Terrence Malick, The New World (2005) ou encore Avatar qui est aussi, en réalité, basé sur l’histoire de Pocahontas.
Rester alors en entente de notre prochaine publication sur Pocahontas : la Princess indienne ou la belle sauvage.

No comments:

Post a Comment